Palais de Nice

Nice – Carabacel

Quand Nice avait son "Grand Hôtel"...

En 1871, une famille de cordonniers niçois, les Bouchon, achètent à M. Tori (pour 60 000 F) un immeuble de deux étages sur rez-de-chaussée sur le boulevard Carabacel. Par la suite, ils surélèvent le bâtiment qui devient le Grand Hôtel de Nice. Il est d’abord tenu par la famille Suisse-allemande Krafft qui en 1874, achète les murs pour 400 000 F.

C’est un établissement prestigieux qui a été agrandi et modernisé au fur et à mesure de son succès.  Il a accueilli des hôtes illustres comme la duchesse Vera de Wurtemberg, ou le gouverneur de la Pologne russe. C’est là que meurt Alfred Solvay en 1894, le frère d’Ernest Solvay, les célèbres chimistes et industriels belges. Le suicide d’un officier russe de 23 ans en 1906 a aussi défrayé la chronique.

Pendant la Grande Guerre, le Grand Hôtel est transformé en hôpital militaire (N°19), comme c’est le cas pour un grand nombre d’hôtels niçois. L’hôtel rouvre après la guerre mais il cesse de fonctionner en tant que tel en 1937.

Il est transformé en immeubles d’appartements privés sous l’appellation « Palais de Nice ».

L’édifice obtient le Prix du patrimoine des vieilles maisons françaises en 2006.

C’est l’un des Palace Belle Époque les plus recherché de Nice.

VOTRE CONTACT
POUR LE Palais de Nice

Isabelle BATTESTI

Contacter Isabelle